Opéra promenade

Don Giovanni

De W. A. Mozart sur un livret de L. Da Ponte
Présentation

Notre souhait, faire redécouvrir l'univers des opéras de Mozart avec Don Giovanni, Opéra de Wolfgang Amadeus Mozart, sur un livret de Lorenzo Da Ponte. Cet opéra promenade a été créé en 2017 à la Saline royale d'Arc-et-Senans, en hommage au film, Dom Juan et le Festin de pierre de Marcel Bluwal avec Michel Piccoli et Claude Brasseur dont le tournage a eu lieu en grande partie à la Saline. Les Opéras promenades, destinés à de petites communes, sont réalisés avec la complicité des habitants. Cette année, des choristes amateurs ayant travaillé en amont en ateliers de chant et de danse dans les quatre départements franc-comtois prendront part au spectacle.

Une traversée de l’œuvre qui nous dévoile peu à peu les plis, ombres et lumières de ce personnage
González Novales - Direction musicale
 
Travail artistique

Javier González Novales - Direction musicale

Cette production autour de Don Giovanni relève d'un véritable questionnement et d’un désir d’engager une articulation entre tradition et création. Nous ouvrant un véritable champ de recherche, cette version se fait jeu de construction : jeux de timbres dans une instrumentation renouvelée et audacieuse et trame dramaturgique mettant en relief le cheminement de Don Giovanni… Une orchestration différente, une écoute partagée et transformée par les vibrations du plein air, un rapport précieux au public…c’est à tout cela que ce Don Giovanni me convoque, nous convoque, public, musiciens et chanteurs, dans un décor toujours renouvelé au gré des territoires de Bourgogne-Franche-Comté…

 

Sergio Menozzi – Ecriture-transcription orchestral

Jouer un opéra de Mozart comme au XIIIe siècle présente certainement un intérêt historique, pour avoir une connaissance scientifique d'une époque lointaine. Il en est autrement pour recevoir tout son contenu de nos jours ; il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas en 1787. Je n'ai pourtant pas voulu changer une seule note de la partition, seulement la colorier par une orchestration inhabituelle, pour souligner davantage certains éléments de cette rhétorique qui me semble primordiale mais difficilement perceptible au présent.

Distribution

Ecriture-transcription orchestral : Sergio Menozzi • Direction musicale : Javier González Novales • Mise en scène : Charlotte Nessi • Scénographie, lumières : Gérard Champlon • Costumes : France Chevassut — Solistes / Don Giovanni : Jérémie Brocard • Leporello : Igor Bouin • Zerlina : Julia Szproch • Masetto : Thibaut Desplantes • Elvira : Aurore Bucher • Anna : Roxane Chalard • Ottavio : João Pedro Coelho Cabral • Le commandeur : Sévag Tachdjian — Orchestre / Violons : Vinh Pham, Martial Boudrant • Alto : Stéphane Mathieu-Eloffe • Violoncelle : Bodhana Horecká • Basse : Nicolas Jacobée • Flûte : Pierre-Simon Chevry • Saxophones : Quatuor Tnu’a / José Carlos Garcia Bejarano, Amit Dubester (2017), Aurélien Mérial (2018), Maxime Tournebize, Mélinda Urh • Accordéon : Julia Sinoimeri — Avec / la participation de 40 choristes par village pour les représentations en 2018