Théâtre lyrique et musical

Choc, lyrique de chocolat

Musique de P. Mion, livret de C. Tabet
,
1997
Présentation

A la rubrique des faits divers, celui-ci insolite et pourtant bien réel: un homme a dévalisé la vitrine du chocolatier de son quartier. Un procès musical entre plaidoirie et dégustation où sont conviés à la barre Cortes, Mme de Sévigné, Brillat Savarin... sans oublier Quetzalcoalt, dieu maya du chocolat.  A vous, public et jurés de trancher... dans le cœur du chocolat.

 

Ce spectacle tient à la fois de l'opéra de poche, de la cantate, de la cérémonie... en tous cas un spectacle où le public est convié à goûter ce qu'il écoute, à humer ce qu'il voit, à découvrir les facettes multiples du chocolat. La musique associe des sons électroacoustiques et le bois des percussions à la sensualité et à l'expressivité vocales. Il y a des sculptures-machines de Jean Racamier, lui aussi fasciné par tous les états du chocolat...

Et pour en parler, à nous adultes, ce sont bien entendu des enfants et une vieille dame gourmande qui s'en chargeront.

Distribution

Musique : Philippe Mion • Livret : Claude Tabet • Mise en scène : Charlotte Nessi • Sculptures et machines : Jean Racamier • Scènographie : Gérard Champlon • Costumes : François Tomsu - Avec /  Christophe Carré : contre-ténor • Hélène Rodier ou Marie-Thérèse Laurent : une vieille dame gourmande • Jean-Marc Duchenne : clavier électroacoustique • Nicolas Mathuriau et Bertrand Parisel : percussions • Et la complicité de Michael Azouz chocolatier à Vesoul - Chœurs / Pour les représentations en région parisienne : chœur d'enfants de Créteil – Sotto Voce direction Scott Alan Prouty • Pour les représentations en Franche-Comté : enfants des ateliers du Théâtre Edwige Feuillère